Triolet

Rondeau

 

Mon quartier, c’est les Martineaux,

J’aime ses rues, ses maisons basses,

Le frais ombrage de ses places,

Mon quartier, c’est les Martineaux.

 

Le chant des merles, des moineaux,

Jamais mon esprit ne s’en lasse.

J’aime ses rues, ses maisons basses,

Mon quartier, c’est les Martineaux.

 

Châteaudun, 11 novembre 2008