Le vrai repos

 

LE VRAI REPOS

( sur Du bist die Ruh’ de Franz Schubert )

 

Tu es, Seigneur, le vrai repos,

Tu as porté mon lourd fardeau

Quand à la mort pour moi tu t’es livré.

Pour mon péché, sur la croix tu t’es donné.

Sur la croix tu t’es donné.

 

Dans le tombeau on t’a porté,

La lourde pierre on a roulé.

Oh ! Quel tourment, pour moi sombre pécheur !

J’ai crucifié le saint homme de douleur !

Le saint homme de douleur !

 

Jésus, toujours tu vis en moi, ô Fils de Dieu !

Ô ressuscité !

Ô ressuscité !

 

Jésus, toujours tu vis en moi, ô Fils de Dieu !

Ô ressuscité !

Ô ressuscité !