Je vous offre le pastiche

Je vous offre le pastiche
Car l’avenir de la France ne mérite pas le champagne.
Sur Célimène

1. Depuis cinq ans
C’est comme avant
Je me demand’ si ça finira
Mais la gangrène, elle est bien là.
Imaginez
Le vieux Juppé
Les plus bell’s crapules du pays
Et les plus beaux menteurs aussi.

Depuis Mitrand
C’est les mêmes
Depuis Jacquot
C’est les mêmes
Depuis Sarko
C’est les mêmes
Depuis Holland’
C’est les mêmes.

On est plongé dans la folie
Quand on est bêt’ c’est pour la vie.
On est plongé dans la folie
Quand on est bêt’ c’est pour la vie.

Marine elle peut aller s’ brosser
C’est, c’est, c’est les mêmes
On sait très bien c’ qui va s’ passer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Dans trois semain’s ils vont tous chialer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Ça va t’apprendre à mieux voter
C’est, c’est, c’est les mêmes.
On va pouvoir recommencer
C’est, c’est, c’est les mêmes.
Nous voilà tous bien avancés
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et ça fait rien qu’à m’agacer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et là j’en ai vraiment assez
C’est, c’est, c’est les mêmes.
On va pouvoir recommencer
C’est, c’est, c’est les mêmes.
Nous voilà tous bien avancés
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et ça fait rien qu’à m’agacer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et là j’en ai vraiment assez
C’est, c’est, c’est les mêmes.


2. Dans notr’ pays
Ces abrutis
Ont encore trop bien choisi.
Je croyais qu’ils avaient compris !
On ne verra plus
Le gros joufflu
Mais voici le beau Manu
À l’échange on n’a rien perdu.

Depuis Mitrand
C’est les mêmes
Depuis Jacquot
C’est les mêmes
Depuis Sarko
C’est les mêmes
Depuis Hollan’
C’est les mêmes.

On est plongé dans la folie
Quand on est bêt’ c’est pour la vie.
On est plongé dans la folie
Quand on est bêt’ c’est pour la vie.

On va pouvoir recommencer
C’est, c’est, c’est les mêmes.
Nous voilà tous bien avancés
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et ça fait rien qu’à m’agacer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et là j’en ai vraiment assez
C’est, c’est, c’est les mêmes.
On va pouvoir recommencer
C’est, c’est, c’est les mêmes.
Nous voilà tous bien avancés
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et ça fait rien qu’à m’agacer
C’est, c’est, c’est les mêmes
Et là j’en ai vraiment assez
C’est, c’est, c’est les mêmes.