Baïkal / Байкад

Baikal

Dragons de pierre, géants de glace
            Arches de diamant, de cristal,
Des titans les charrues ont labouré sa face ;
                        C’est le Baïkal.

Le soleil d’or et de platine
            D’un pâle rayon vespéral
De pénombre et de feu sa clarté l’illumine.
                        C’est le Baïkal.

Collier de perles ruisselantes
            Au cou du lourd monstre brutal ;
Le givre l’a paré d’armure scintillante.
                        C’est le Baïkal.

Léviathan, hors de l’abîme,
            Surgit du miroir, colossal,
Rostre de pierre, serpent de mer au front sublime ;
                        C’est le Baïkal.

Voici l’été, l’onde azurée
            Reflète le fauve amical.
L’immense Sibérie aux forêts colorées
Couronne d’émeraude le doux front du Baïkal.