Quand de ta bonté, je songe...