Ne nous trompons pas d'ennemis



Un avatar figurant une tête de cochon moqueur, un site provenant d'un groupe catholique belge à la limite de l'incitation à la haine. Divers blogues recommandés par des chrétiens évangéliques abordent la question de l’Islam sous l’angle de la peur. « Les musulmans sont méchants, ils veulent tuer tout le monde ». Voilà qui m’interpelle !

  • C’est vrai que les événements du 11 septembre 2001 nous font peur.
  • C’est vrai que beaucoup de comportements extrémistes nous font peur.
  • C’est vrai que les extrémistes prêchent la haine.
  • C’est vrai que dans la plupart des pays musulmans, ceux qui quittent l’Islam, ou tentent de détourner un musulman de sa religion sont sévèrement persécutés.
  • C’est vrai qu’en France, les musulmans qui deviennent chrétiens ne sont pas persécutés par les autorités officielles, mais le plus souvent par leur propre famille.
  • C’est vrai que nous devons encourager la tolérance, mais pas le fanatisme (en voulant effacer la bataille de Vouillé des livres d’histoire, par exemple).
  • C’est vrai… C’est vrai…

C’est vrai aussi qu’en France comme ailleurs, des millions de musulmans vivent leur foi mahométane dans le respect des autres.

C’est vrai que beaucoup d’euro-américains se convertissent à l’islam. C’est vrai aussi que de nombreux musulmans, même en Arabie Saoudite, acceptent Christ comme Sauveur.

Quelqu’un écrivait un jour à un journal chrétien :

« J’ai été malade et alitée pendant six mois, pendant lesquels je n’ai reçu qu’une seule visite de membres de mon église, alors que ma voisine, qui est musulmane, venait me voir tous les jours… »

Cela donne à réfléchir.

Ma question est donc celle-ci : Le musulman est-il mon ennemi ou mon prochain ?

S’il est mon ennemi, les instructions de Jésus sont claires :

“Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,” (Matthieu 5:44)

“Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.” (Luc 6:27-28)

S’il est mon prochain, la réponse est encore plus claire.

“Honore ton père et ta mère ; et : tu aimeras ton prochain comme toi–même.” (Matthieu 19:19 NEG)

Les enfants de Dieu ont un ennemi, qui n’est ni un homme, ni une nation, ni une idéologie, ni une religion :

“L’adversaire qui s’élève au–dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore ; il va jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui–même Dieu.” (2 Thessalonic 2:4)

“Soyez sobres, (ou e vous laissez pas distraire), veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.” (1 Pierre 5:8 NEG)

L’adversaire a pour but de détruire le peuple de Dieu, et il emploie des canaux humains. Pour les juifs, il a employé Antiochus Épiphane, puis le nazisme. En France, en Espagne, etc, il a employé l’église Romaine, en Russie, il a employé le régime communiste, dans de nombreux pays, il emploie l’Islam.

Ne nous trompons pas d’ennemi. Notre véritable ennemi, c’est le diable.

Ne diabolisons pas les musulmans, les athées s’en chargent.

Sachons entretenir avec eux des relations amicales, autant que possible.

“S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.” (Romains 12:18)

La Bible nous enseigne pleinement que dans les temps à venir, les chrétiens seront persécutés. La France et l’occident n’y échapperont pas.

Est-ce que les musulmans, qui deviennent de plus en plus nombreux et de plus en plus influents, seront nos persécuteurs ?

C’est possible…

Pas si sûr…

En fait, je ne le crois pas.

Quelque chose m’inquiète beaucoup plus que la montée de l’Islam : c’est la décadence du christianisme.

C’est la montée en force de l’obscurantisme.

C’est le déclin et la chute imminente de notre civilisation judéo-chrétienne.

Tous les tyrans de ce monde se sont servi des médias de leur époque pour pratiquer le lavage de cerveau. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Ne sommes-nous pas étonnés de voir les médias maintenir les populations dans l’absence de valeurs spirituelles et intellectuelles ?

Suis-je le seul à m’inquiéter de voir le monde se passionner par des futilités au point d’oublier tout le reste ?

Est-ce normal que nos contemporains soient ainsi manipulés ? N’avons nous pas le droit d’être effrayés lorsque nous voyons les gens privés de leurs capacités de jugement, parce que tout ce que l’on dit à la télévision est normatif en matière de vérité. Plus grave encore, on ne cherche plus à savoir ce que les médias refusent de nous dire.

Notre monde occidental est entré dans une période d’obscurantisme sans précédent. C’est ainsi qu’il prépare la voie à l’Antichrist et son règne tyrannique.

Nous nous acheminons vers une dictature de la pensée unique.

D’ici peu de temps, les anticonformistes, croyants ou non, qui refuseront de se laisser laver le cerveau par des programmes de télévision débiles, seront considérés comme dangereux pour la société, et les chrétiens feront partie de ceux-là.

Qui est-ce qui tire les ficelles de ce système ?

Qui a intérêt à ce que tous aient la même opinion sur les musulmans, et sur les chrétiens :

« Les musulmans sont des terroristes qui posent des bombes partout, et les chrétiens sont des fanatiques qui veulent convertir tout le monde. » ?

J’insiste sur cette pensée. Les chrétiens font du prosélytisme, et c’est un crime. Les chrétiens devraient vivre leur foi dans l’ombre et n’ont pas le droit d’amener d’autres personnes à la foi. Ainsi, le christianisme mourra avec l’enterrement du dernier chrétien, et le monde sera enfin dans la paix. Ceux à qui l’on a inculqué ces idées (ça aussi c’est du prosélytisme) ne se rendent pas compte qu’ils reproduisent la pensée de Lénine et de Staline, responsables du massacre de millions d’hommes.

En France comme ailleurs, les chrétiens seront persécutés, mais pas par des musulmans : par de bons français bien pensants qui croiront agir au nom de la démocratie et de la sainte laïcité. Les musulmans qui voudront persévérer à vivre selon leurs convictions le seront aussi.

Ne nous trompons pas d’ennemi.

Prions pour nos amis musulmans. Prions pour les autorités des pays musulmans.

Rendons grâce à Dieu pour les activistes, déjà nombreux, qui ont été touchés par le salut.

Ne nous laissons pas piéger par les diversions de l’ennemi (le vrai).

“Au reste, fortifiez–vous dans le Seigneur, et par sa force toute–puissante. Revêtez–vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ; prenez par–dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.” (Ephésiens 6:10-18 NEG)