La typologie du Tabernacle

 

La Typologie du Tabernacle

INTRODUCTION

J’aimerais vous introduire dans une étude concernant la « Typologie du Tabernacle ».

On appelle un « type » une personne, un objet, une pratique de l’Ancien Testament qui représente symboliquement une vérité exprimée dans le Nouveau Testament. Par exemple, la traversée de la mer des Joncs est un type de notre salut. La mer symbolisant le baptême, l’Égypte notre esclavage dans le péché, etc.

Le Tabernacle est particulièrement riche en types. Il est à la fois l’image de l’Église et de Jésus.

Sans entrer dans une étude approfondie. Ce que nous allons découvrir ensemble devrait nous émerveiller à la Pensée que dans sa sagesse infinie, notre Créateur n’a rien laissé au hasard et que la moindre planche qui compose cette tente nous parle de notre grand Sauveur et de son œuvre parfaite.

1. LES OFFRANDES POUR LE TABERNACLE

Exode 25.1/9

L’Éternel parla à Moïse, et dit : 2  Parle aux enfants d’Israël. Qu’ils m’apportent une offrande ; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon cœur. 3 Voici ce que vous recevrez d’eux en offrande : de l’or, de l’argent et de l’airain ; 4 des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre ; 5 des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de dauphins ; du bois d’acacia ; 6 de l’huile pour le chandelier, des aromates pour l’huile d’onction et pour le parfum odoriférant ; 7 des pierres d’onyx et d’autres pierres pour la garniture de l’éphod et du pectoral. 8 Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. 9 Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d’après le modèle que je vais te montrer.

Avant de donner le plan d’assemblage, le Seigneur donne à Moïse la liste des matériaux nécessaires à la construction. Tous ces matériaux sont offerts par le peuple. Cette action volontaire nous rappelle notre adoration, elle aussi offerte volontairement par les enfants de Dieu.

Parmi ces matériaux, nous trouvons des peaux de dauphins. Il pourrait s’agir de dauphins de la mer Rouge. Mais ces « dauphins » pourraient être des animaux terrestres. Certains manuscrits parlent de blaireaux. En général, les traductions modernes ne « se mouillent pas » et disent, par exemple, « du bon cuir ».

Le Tabernacle que les Israélites vont construire constitue un temple démontable. Aussi, le temple de Salomon se compose à peu près des mêmes éléments et la même typologie s’y retrouve. Il est intéressant d’étudier le temple et le Tabernacle en parallèle.

Le Tabernacle, comme le Temple, représente l’église, si on le considère dans sa globalité et Jésus, si on le considère dans ses détails.

Nous y trouvons une typologie de l’Église de Christ sous les trois aspects suivants :

1.L’Eglise : habitation de dieu en Esprit vs 8

 

Éphésiens 2.19/22

Éphésiens 2:19  Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. 20  Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. 21  En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

2.Les croyants

2 Corinthiens 6.16

Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

3.Les choses célestes

Hébreux 9.23/24  

Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux-là. 24  Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.

2. L’ARCHE

Exode 25.10/22

10 Ils feront une arche de bois d’acacia, sa longueur sera de deux coudées et demie, sa largeur d’une coudée et demie, et sa hauteur d’une coudée et demie. 11 Tu la couvriras d’or pur, tu la couvriras en dedans et en dehors, et tu y feras une bordure d’or tout autour. 12 Tu fondras pour elle quatre anneaux d’or, et tu les mettras à ses quatre coins, deux anneaux d’un côté et deux anneaux de l’autre côté. 13 Tu feras des barres de bois d’acacia, et tu les couvriras d’or. 14 Tu passeras les barres dans les anneaux sur les côtés de l’arche, pour qu’elles servent à porter l’arche ; 15 les barres resteront dans les anneaux de l’arche, et n’en seront point retirées. 16 Tu mettras dans l’arche le témoignage, que je te donnerai. 17 Tu feras un propitiatoire d’or pur ; sa longueur sera de deux coudées et demie, et sa largeur d’une coudée et demie. 18 Tu feras deux chérubins d’or, tu les feras d’or battu, aux deux extrémités du propitiatoire ; 19 fais un chérubin à l’une des extrémités et un chérubin à l’autre extrémité ; vous ferez les chérubins sortant du propitiatoire à ses deux extrémités. 20 Les chérubins étendront les ailes par-dessus, couvrant de leurs ailes le propitiatoire, et se faisant face l’un à l’autre ; les chérubins auront la face tournée vers le propitiatoire. 21 Tu mettras le propitiatoire sur l’arche, et tu mettras dans l’arche le témoignage, que je te donnerai. 22 C’est là que je me rencontrerai avec toi ; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël.

L’arche de l’alliance est destinée à être placée dans le « Lieu-très-saint » ou « Saint-des- Saints », au cœur du tabernacle. Il apparaît clairement au cours de ses trois chapitres que Dieu accorde sa révélation régressivement : il commence par les éléments les plus divins pour terminer par les éléments les plus humains : le parvis et ses composants. Ainsi Dieu manifeste son désir de révéler sa sainteté aux hommes avant d’aller à leur rencontre.

Quel est le contenu de ce coffre ?

Hébreux 9.3/4

Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le Saint des Saints, 4  renfermant l’autel d’or pour les parfums, et l’arche de l’alliance, entièrement recouverte d’or. Il y avait dans l’arche un vase d’or contenant la manne, la verge d’Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l’alliance.

  1. Les tables de la Loi rappellent en permanence à Israël les exigences de la sainteté divine et typifient Dieu en tant que Père.
  2. La verge d’Aaron rappelle comment Israël a été conduit dans le désert et typifie Dieu en tant que Saint - Esprit.
  3. La Manne : dans un vase d’or rappelant la divinité, ce pain donné au peuple typifie Dieu en tant que Fils, ainsi qu’en attestent les propres paroles de Jésus.

Jean 6.49/51

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. 50  C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. 51  Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Cet arche sera construit en bois d’acacia recouvert d’or. Nous retrouverons souvent ces matériaux dans la construction du Tabernacle.

L’acacia était un arbre qui se contentait de peu et pouvait pousser dans le désert, mais ses planches débitées nous sensibilisent une première fois sur les souffrances du Sauveur. Elles nous rappellent aussi le martyre du prophète Esaïe, prophète des souffrances de Jésus par excellence, qui selon la tradition israélite aurait été scié (Hébreux 11.37). Mais cet humble morceau de bois, vidé de sa sève, recouvert d’or nous rappelle que Jésus meurt de la façon la plus misérable, mais qu’il demeure revêtu de gloire pour l’éternité.

Esaïe 53.2

Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée ; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Vs 17 :

Le propitiatoire : un couvercle.

Le propitiatoire est un couvercle. Son nom dérive d’un verbe qui signifie « couvrir », expier, ou rendre « propice », c’est-à-dire favorable, d’où le terme français de « propitiatoire ».

Romains 3.25

C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience.

Ce couvercle est cette fois en or battu, matériau plus noble et plus précieux encore que l’or fondu, mais qui nous renvoie encore à la pensée des douleurs du Christ : Jésus battu, frappé, flagellé. Outrage et souffrances sont nécessaires pour le chef-d’œuvre divin de sa résurrection.

Luc 18.32/33

Car il sera livré aux païens ; on se moquera de lui, on l’outragera, on crachera sur lui, 33  et, après l’avoir battu de verges, on le fera mourir ; et le troisième jour il ressuscitera.

Vs 22 :

Les chérubins au-dessus du propitiatoire typifient la présence de Dieu dans le lieu-très-saint.

Nombres 7.89

Lorsque Moïse entrait dans la tente d’assignation pour parler avec l’Éternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l’arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l’Éternel.

Hébreux 9.5

Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n’est pas le moment de parler en détail là-dessus.

3. LA TABLE DES PAINS DE PROPOSITION

Exode 25.23/30

Tu feras une table de bois d’acacia ; sa longueur sera de deux coudées, sa largeur d’une coudée, et sa hauteur d’une coudée et demie. 24 Tu la couvriras d’or pur, et tu y feras une bordure d’or tout autour. 25 Tu y feras à l’entour un rebord de quatre doigts, sur lequel tu mettras une bordure d’or tout autour. 26 Tu feras pour la table quatre anneaux d’or, et tu mettras les anneaux aux quatre coins, qui seront à ses quatre pieds. 27 Les anneaux seront près du rebord, et recevront les barres pour porter la table. 28 Tu feras les barres de bois d’acacia, et tu les couvriras d’or ; et elles serviront à porter la table. 29 Tu feras ses plats, ses coupes, ses calices et ses tasses, pour servir aux libations ; tu les feras d’or pur. 30 Tu mettras sur la table les pains de proposition continuellement devant ma face.

C’est sur cette table, dans laquelle nous retrouvons les mêmes matériaux, qu’étaient posés les « pains de proposition », les pains sans levain. Nous pensons immédiatement à l’institution de la Pâque, à cette fuite hors d’Égypte, repas précipité où l’on mangeait debout, les reins ceints, « les pieds dans les starting-blocks » dirait-on aujourd’hui.

Cette fuite hors d’Égypte en vue de la terre promise nous rappelle notre fuite hors du pays du péché dans lequel nous étions esclaves.

L’image du pain, sans levain, donc sans aucune trace de péché nous ramène une fois de plus à Jésus, l’homme sans péché, le pain de vie, celui qui nous libère de l’esclavage et nous conduit dans un pays promis, le royaume éternel de Dieu.

Luc 4.18

L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu ’il m ’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m ’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés.

 

 

4. LE CHANDELIER D’OR

Exode 25.31/40

Tu feras un chandelier d’or pur ; ce chandelier sera fait d’or battu ; son pied, sa tige, ses calices, ses pommes et ses fleurs seront d’une même pièce. 32 Six branches sortiront de ses côtés, trois branches du chandelier de l’un des côtés, et trois branches du chandelier de l’autre côté. 33 Il y aura sur une branche trois calices en forme d’amande, avec pommes et fleurs, et sur une autre branche trois calices en forme d’amande, avec pommes et fleurs ; il en sera de même pour les six branches sortant du chandelier. 34 À la tige du chandelier, il y aura quatre calices en forme d’amande, avec leurs pommes et leurs fleurs. 35 Il y aura une pomme sous deux des branches sortant de la tige du chandelier, une pomme sous deux autres branches, et une pomme sous deux autres branches ; il en sera de même pour les six branches sortant du chandelier. 36 Les pommes et les branches du chandelier seront d’une même pièce : il sera tout entier d’or battu, d’or pur. 37 Tu feras ses sept lampes, qui seront placées dessus, de manière à éclairer en face. 38 Ses mouchettes et ses vases à cendre seront d’or pur. 39 On emploiera un talent d’or pur pour faire le chandelier avec tous ses ustensiles. 40 Regarde, et fais d’après le modèle qui t’est montré sur la montagne.

Ce chandelier est, comme le propitiatoire et ses chérubins, en or pur battu et nous rappelle Jésus dans sa souffrance et dans sa royauté.

L’huile dont nous reparlerons plus en détail typifie le Saint - Esprit. La lumière qui s’en émane rappelle que Jésus est la lumière du monde.

Jean 9.5

Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.

Nous nous représentons bien ce chandelier avec ses sept branches portant chacune une lampe. Le chiffre 7 apparaît de multiples fois dans la parole de Dieu et symbolise la perfection divine. De même, sept lampes nous rappellent aussi les sept messages donnés aux sept églises par les sept esprits ; non pas qu’il y ait sept « Saints-Esprits » (ce serait une hérésie !) Mais sept Esprits qui rappellent la révélation divine dans son universalité et sa perfection.

Apocalypse 1.4/8

Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2  lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu’il a vu. 3  Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. 4  Jean aux sept Églises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône.

5. LES QUATRE COUVERTURES :

Exode 26.1/14

Tu feras le tabernacle de dix tapis de fin lin retors, et d’étoffes teintes en bleu, en pourpre et en cramoisi ; tu y représenteras des chérubins artistement travaillés.2 La longueur d’un tapis sera de vingt-huit coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées ; la mesure sera la même pour tous les tapis.3 Cinq de ces tapis seront joints ensemble ; les cinq autres seront aussi joints ensemble.4 Tu feras des lacets bleus au bord du tapis terminant le premier assemblage ; et tu feras de même au bord du tapis terminant le second assemblage.5 Tu mettras cinquante lacets au premier tapis, et tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le second assemblage ; ces lacets se correspondront les uns aux autres.6 Tu feras cinquante agrafes d’or, et tu joindras les tapis l’un à l’autre avec les agrafes. Et le tabernacle formera un tout.7 Tu feras des tapis de poil de chèvre, pour servir de tente sur le tabernacle ; tu feras onze de ces tapis.8 La longueur d’un tapis sera de trente coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées ; la mesure sera la même pour les onze tapis.9 Tu joindras séparément cinq de ces tapis, et les six autres séparément, et tu redoubleras le sixième tapis sur le devant de la tente.10 Tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le premier assemblage, et cinquante lacets au bord du tapis du second assemblage.11 Tu feras cinquante agrafes d’airain, et tu feras entrer les agrafes dans les lacets. Tu assembleras ainsi la tente, qui fera un tout.12 Comme il y aura du surplus dans les tapis de la tente, la moitié du tapis de reste retombera sur le derrière du tabernacle ;13 la coudée d’une part, et la coudée d’autre part, qui seront de reste sur la longueur des tapis de la tente, retomberont sur les deux côtés du tabernacle, pour le couvrir.14 Tu feras pour la tente une couverture de peaux de béliers teintes en rouge, et une couverture de peaux de dauphins par-dessus.

La première de ses couvertures est en fin lin (vs 1/6) Ce matériau typifie la justice et la couverture de fin lin, la première, la plus proche du Lieu - Saint et du Lieu - Très - Saint nous représente Christ dans sa justice, sa vie exempte de péché. Nous trouvons le fin lin, attribué à l’Eglise, l’épouse de l’Agneau, justifiée non par ses œuvres, mais par celles de Christ ; en :

Apocalypse 19.8 :

Et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

Dans l’Ancien Testament, nous voyons Joseph, justifié, revêtu de fin lin par pharaon.

Genèse 41.42

Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph ; il le revêtit d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou.

Il n’est pas étonnant non plus que ce soit en fin lin qu’on ait fabriqué le vêtement du Souverain Sacrificateur.

Exode 28.2/5

2 Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure. 3  Tu parleras à tous ceux qui sont habiles, à qui j’ai donné un esprit plein d’intelligence ; et ils feront les vêtements d’Aaron, afin qu’il soit consacré et qu’il exerce mon sacerdoce. 4  Voici les vêtements qu’ils feront : un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés à Aaron, ton frère, et à ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce. 5  Ils emploieront de l’or, des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, et de fin lin.

La deuxième est en poil de chèvre (vs 7/13). C’est un matériau plus solide, la tenture sera plus longue pour bien protéger l’ensemble contre les intempéries.

Nous remarquerons qu’à mesure que l’on s’éloigne du sanctuaire, les matériaux sont moins précieux. Les agrafes sont en airain et non plus en or.

La troisième et la quatrième (vs 14) sont en peaux d’animaux (béliers et dauphins) pour nous rappeler le sacrifice de Christ.

Genèse 22.13

Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes ; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils.

Les couleurs de la première tenture

Nous retrouverons souvent ses trois couleurs le bleu, le pourpre (violet) et le rouge. On pourrait dire qu’elles représentent le drapeau du royaume céleste.

Le bleu : qui représente l’origine et la nature céleste du Christ.

Le pourpre : qui représente sa royauté.

Le rouge enfin, qui est aussi la couleur de la couverture de bélier, nous rappelle bien sûr le sang de Christ, son sacrifice.

Psaume 22.7

Et moi, je suis un ver et non un homme, L’opprobre des hommes et le méprisé du peuple.

Chacun s’émerveille ici de la précision avec laquelle David prophétise la crucifixion de Jésus.

Rappelons que la crucifixion n’existait pas en son temps, puisque ce supplice a été inventé par les Romains.

Intéressons-nous de plus près à ce ver. Quelle sorte de ver ?

Le roi David pensait plus précisément au ver cramoisi. C’était un insecte qui, lorsqu’on le transperçait avec une épingle, saignait. Ou plus exactement, produisait de sa blessure une substance rouge qu’on utilisait pour la teinture.

Voici Jésus crucifié, Jésus humilié, Jésus transpercé. Au vs 17 il est transpercé comme un lion, au vs 7, transpercé comme un ver.

6. LES PLANCHES :

Exode 26.15/30

Tu feras des planches pour le tabernacle ; elles seront de bois d’acacia, placées debout.16 La longueur d’une planche sera de dix coudées, et la largeur d’une planche sera d’une coudée et demie. 17 Il y aura à chaque planche deux tenons joints l’un à l’autre ; tu feras de même pour toutes les planches du tabernacle.18 Tu feras vingt planches pour le tabernacle, du côté du midi.19 Tu mettras quarante bases d’argent sous les vingt planches, deux bases sous chaque planche pour ses deux tenons.20 Tu feras vingt planches pour le second côté du tabernacle, le côté du nord, 21 et leurs quarante bases d’argent, deux bases sous chaque planche.22 Tu feras six planches pour le fond du tabernacle, du côté de l’occident.23 Tu feras deux planches pour les angles du tabernacle, dans le fond ;24 elles seront doubles depuis le bas, et bien liées à leur sommet par un anneau ; il en sera de même pour toutes les deux, placées aux deux angles.25 Il y aura ainsi huit planches, avec leurs bases d’argent, soit seize bases, deux bases sous chaque planche.26 Tu feras cinq barres de bois d’acacia pour les planches de l’un des côtés du tabernacle, 27 cinq barres pour les planches du second côté du tabernacle, et cinq barres pour les planches du côté du tabernacle formant le fond vers l’occident.28 La barre du milieu traversera les planches d’une extrémité à l’autre.29 Tu couvriras d’or les planches, et tu feras d’or leurs anneaux qui recevront les barres, et tu couvriras d’or les barres.30 Tu dresseras le tabernacle d’après le modèle qui t’est montré sur la montagne.

Nous retrouvons les matériaux déjà nommés pour l’arche et la table : l’acacia recouvert d’or qui nous rappelle l’humanité glorieuse de Jésus.

Ces planches représentent également le croyant :

1.Des bases d’argent : vs 26

L’argent symbolise le rachat, la rédemption :

Il fallait donner ½ sicle d’argent par individu pour son rachat.

Exode 30.11/16

L’Éternel parla à Moïse, et dit : 12  Lorsque tu compteras les enfants d’Israël pour en faire le dénombrement, chacun d’eux paiera à l’Éternel le rachat de sa personne, afin qu’ils ne soient frappés d’aucune plaie lors de ce dénombrement. 13  Voici ce que donneront tous ceux qui seront compris dans le dénombrement : un demi-sicle, selon le sicle du sanctuaire, qui est de vingt guéras ; un demi-sicle sera le don prélevé pour l’Éternel. 14  Tout homme compris dans le dénombrement, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, paiera le don prélevé pour l’Éternel. 15  Le riche ne paiera pas plus, et le pauvre ne paiera pas moins d’un demi-sicle, comme don prélevé pour l’Éternel, afin de racheter leurs personnes. 16  Tu recevras des enfants d’Israël l’argent du rachat, et tu l’appliqueras au travail de la tente d’assignation ; ce sera pour les enfants d’Israël un souvenir devant l’Éternel pour le rachat de leurs personnes.

Cet « impôt » était un acte symbolique. Le vrai rachat ayant été payé par le sang de Christ.

Galates 1.3/5

Galates 1:3 que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ, 4 qui s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père, 5  à qui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !

On peut dire qu’une planche représente un enfant de Dieu racheté.

2.Posé sur le monde, mais séparé par le socle d’argent de la rédemption.

Jean 17.9/15

Jean 17:9 C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m ’as donnés, parce qu ’ils sont à toi ; -10  et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ;-et je suis glorifié en eux.11  Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m ’as donnés, afin qu ’ils soient un comme nous. 12  Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m ’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie. 13  Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu ’ils aient en eux ma joie parfaite. 14  Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu ’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.15  Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.

Les planches tenaient debout grâce à des embases d’argent « femelles » dans lesquelles s’encastraient les tenons « mâles » des planches. De plus pour les stabiliser, elles étaient maintenues entre elles par des barres, elles aussi en acacia couvert d’or. vs 26/28

3. Cinq barres, dont une invisible qui traverse le corps des planches.

N’est-ce pas un merveilleux exemple de l’unité des chrétiens en Jésus-Christ.

Éphésiens 4.1/6 

Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, 2  en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, 3  vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. 4  Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ; 5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, 6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

Cette barre centrale qui relie les planche entre elles en les traversant dans le sens de la largeur, barre invisible, mais qui maintient en place tout l’ensemble et le solidifie nous rappelle que Christ vit en nous, qu’il unit ainsi chaque chrétien pour former un corps indivisible, un édifice parfaitement coordonné : l’Église.

Galates 2.20

J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m ’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Éphésiens 2.21/22

En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

7. LE VOILE INTÉRIEUR :

Exode 26.31/35

Tu feras un voile bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors ; il sera artistement travaillé, et l’on y représentera des chérubins.32 Tu le mettras sur quatre colonnes d’acacia, couvertes d’or ; ces colonnes auront des crochets d’or, et poseront sur quatre bases d’argent.33 Tu mettras le voile au-dessous des agrafes, et c’est là, en dedans du voile, que tu feras entrer l’arche du témoignage ; le voile vous servira de séparation entre le lieu saint et le lieu très saint.34 Tu mettras le propitiatoire sur l’arche du témoignage dans le lieu très saint.35 Tu mettras la table en dehors du voile, et le chandelier en face de la table, au côté méridional du tabernacle ; et tu mettras la table au côté septentrional.

Nous retrouvons ici les mêmes couleurs du « drapeau de Dieu » dont nous avons précédemment expliqué la signification : le bleu, le pourpre et le rouge. Ce voile barrait au croyant l’accès au Lieu-Très-Saint, là où se trouve la présence de Dieu, rappelant à tout un chacun que l’accès à sa gloire est fermé à tout homme pécheur.

Romains 3.23

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.

Hébreux 9.8

Le Saint-Esprit montrait par là que le chemin du lieu très saint n’était pas encore ouvert, tant que le premier tabernacle subsistait.

Entre ce Lieu-Très-Saint et l’enfant de Dieu racheté se trouve maintenant la « chair » (le corps) de Jésus crucifié.

Hébreux 10.20

Par la route nouvelle et vivante qu ’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair,

Lorsque Jésus a partagé la dernière Cène avec ses disciples, il présente le pain comme symbole de son corps qui a été rompu.

1 Corinthiens 11.24

Et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.

Par analogie avec le sang versé par Jésus sur la croix, on associe tout naturellement le symbole du pain à la crucifixion. Mais l’Écriture précise que le corps de Jésus n’a pas été brisé à la croix. Il faut donc y voir une allusion à autre chose :

Jean 19.36

Ces choses sont arrivées, afin que l’Écriture fût accomplie : aucun de ses os ne sera brisé.

En parlant de son corps rompu, symbolisé par le pain de la Cène, Jésus voulait parler du voile de sa chair, ou de son corps, qui a été déchiré par la main même de Dieu. La parole de Dieu précise que ce voile du Temple, réplique de celui du Tabernacle a été déchiré de haut en bas, ce qui rend l’intervention divine évidente : un homme l’aurait déchiré de bas en haut.

Matthieu 27.50/51  

Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l’esprit. 51  Et voici, le voile du Temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent.

Ainsi, grâce au corps rompu de Jésus, matérialisé par le voile du Temple déchiré, le chrétien a désormais un libre accès à la présence de Dieu, et il est affranchi de la loi.

Hébreux 10.19/20

  Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire 20  par la route nouvelle et vivante qu ’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair.

8. LE VOILE EXTÉRIEUR ET LES COLONNES :

Exode 26.36/37

Tu feras pour l’entrée de la tente un rideau bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors ; ce sera un ouvrage de broderie. 37 Tu feras pour le rideau cinq colonnes d’acacia, et tu les couvriras d’or ; elles auront des crochets d’or, et tu fondras pour elles cinq bases d’airain.

Nous retrouvons dans ces nouveaux éléments les mêmes matériaux, les mêmes couleurs et les mêmes symboles.

9. L’AUTEL D’AIRAIN :

Exode 27.1/8

Tu feras l’autel de bois d’acacia ; sa longueur sera de cinq coudées, et sa largeur de cinq coudées. L’autel sera carré, et sa hauteur sera de trois coudées. 2 Tu feras, aux quatre coins, des cornes qui sortiront de l’autel ; et tu le couvriras d’airain. 3 Tu feras pour l’autel des cendriers, des pelles, des bassins, des fourchettes et des brasiers ; tu feras d’airain tous ses ustensiles. 4 Tu feras à l’autel une grille d’airain, en forme de treillis, et tu mettras quatre anneaux d’airain aux quatre coins du treillis.5 Tu le placeras au-dessous du rebord de l’autel, à partir du bas, jusqu’à la moitié de la hauteur de l’autel.6 Tu feras des barres pour l’autel, des barres de bois d’acacia, et tu les couvriras d’airain.7 On passera les barres dans les anneaux ; et les barres seront aux deux côtés de l’autel, quand on le portera.8 Tu le feras creux, avec des planches ; il sera fait tel qu’il t’est montré sur la montagne.

L’autel sera fabriqué en airain (bronze), métal qui, dans les Écritures, typifie le jugement : Nous en trouvons d’autres exemples en :

Nombres 21.6/9

Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.7  Le peuple vint à Moïse, et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Éternel et contre toi. Prie l’Éternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple.8  L’Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche ; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie.9  Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie.

Jean 3.14

Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,

Jean 12.31/33

Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.32  Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi.33  En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. –

Sur cet autel des agneaux seront sacrifiés, et nous ne pouvons nous empêcher de penser à la croix où Jésus sera l’Agneau de Dieu sacrifié.

Jean 1.29

Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.

 

Hébreux 9.14

Combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !

10. LE PARVIS :

Exode 27.9/15

Tu feras le parvis du tabernacle. Du côté du midi, il y aura, pour former le parvis, des toiles de fin lin retors, sur une longueur de cent coudées pour ce premier côté, 10 avec vingt colonnes posant sur vingt bases d’airain ; les crochets des colonnes et leurs tringles seront d’argent. 11 Du côté du nord, il y aura également des toiles sur une longueur de cent coudées, avec vingt colonnes et leurs vingt bases d’airain ; les crochets des colonnes et leurs tringles seront d’argent.12 Du côté de l’occident, il y aura pour la largeur du parvis cinquante coudées de toiles, avec dix colonnes et leurs dix bases.13 Du côté de l’orient, sur les cinquante coudées de largeur du parvis, 14 il y aura quinze coudées de toiles pour une aile, avec trois colonnes et leurs trois bases, 15 et quinze coudées de toiles pour la seconde aile, avec trois colonnes et leurs trois bases.

Comme nous l’avons déjà observé, la description du futur Tabernacle commence au lieu le plus sacré pour se diriger vers les parties les plus temporelles. C’est ainsi que l’auteur sacré nous conduit maintenant à l’extérieur du Tabernacle proprement dit : sur le parvis, réservé aux prêtres.

Cette partie extérieure nous ramènera à l’homme naturel, l’homme pécheur, qui a besoin du salut divin.

Nous y trouvions le bassin d’airain pour la purification des sacrificateurs et l’autel pour les sacrifices.

Exode 30.17/21

L’Éternel parla à Moïse, et dit:18  Tu feras une cuve d’airain, avec sa base d’airain, pour les ablutions ; tu la placeras entre la tente d’assignation et l’autel, et tu y mettras de l’eau, 19  avec laquelle Aaron et ses fils se laveront les mains et les pieds.20  Lorsqu’ils entreront dans la tente d’assignation, ils se laveront avec cette eau, afin qu’ils ne meurent point ; et aussi lorsqu’ils s’approcheront de l’autel, pour faire le service et pour offrir des sacrifices à l’Éternel.21  Ils se laveront les mains et les pieds, afin qu’ils ne meurent point. Ce sera une loi perpétuelle pour Aaron, pour ses fils et pour leurs descendants.

  • Ce parvis était délimité par une tenture de fin lin, type de la justice.
  • Sa couleur, le blanc, représente la justice qui vient de la loi.
  • Sa hauteur, 5 coudées (2,5 m) nous parle de l’inutilité des efforts humains pour parvenir à la justification.

11. LA PORTE :

Exode 27.16/19

Pour la porte du parvis il y aura un rideau de vingt coudées, bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors, en ouvrage de broderie, avec quatre colonnes et leurs quatre bases. 17 Toutes les colonnes formant l’enceinte du parvis auront des tringles d’argent, des crochets d’argent, et des bases d’airain. 18 La longueur du parvis sera de cent coudées, sa largeur de cinquante de chaque côté, et sa hauteur de cinq coudées ; les toiles seront de fin lin retors, et les bases d’airain. 19 Tous les ustensiles destinés au service du tabernacle, tous ses pieux, et tous les pieux du parvis, seront d’airain.

Nous retrouvons les trois couleurs, bleu pourpre et rouge ; symboles de la divinité de Jésus, sa royauté et son sacrifice. La porte qui donne accès à ce lieu consacré ne pouvait être que de ces trois couleurs, Jésus lui-même s’étant déclaré comme étant la porte.

Jean 10.9

Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.

12. L’HUILE :

Exode 27.20/21

Tu ordonneras aux enfants d’Israël de t’apporter pour le chandelier de l’huile pure d’olives concassées, afin d’entretenir les lampes continuellement.21 C’est dans la tente d’assignation, en dehors du voile qui est devant le témoignage, qu’Aaron et ses fils la prépareront, pour que les lampes brûlent du soir au matin en présence de l’Éternel. C’est une loi perpétuelle pour leurs descendants, et que devront observer les enfants d’Israël.

De nombreux textes bibliques associent l’huile au Saint-Esprit :

Zacharie 4.2/6

Il me dit : Que vois-tu ? Je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d’or, surmonté d’un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier ;3  et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche.4  Et reprenant la parole, je dis à l’ange qui parlait avec moi : Que signifient ces choses, mon seigneur ? 5  L’ange qui parlait avec moi me répondit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses ? Je dis : Non, mon seigneur.6  Alors il reprit et me dit : C’est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées.

1 Samuel 16.13

Tu inviteras Isaï au sacrifice ; je te ferai connaître ce que tu dois faire, et tu oindras pour moi celui que je te dirai.

Le Chandelier, quant à lui, typifie Christ : lumière du monde.

Jean 8.12

Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Nous trouvons donc ici l’association de l’huile dans le chandelier qui nous rappelle que Christ, le premier, a été rempli du Saint – Esprit.

Matthieu 3.16/17

Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.17  Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

  1. L’huile devait être une huile d’olive pure :

Lévitique 24.1/4

L’Éternel parla à Moïse, et dit : 2  Ordonne aux enfants d’Israël de t’apporter pour le chandelier de l’huile pure d’olives concassées, afin d’entretenir les lampes continuellement.3  C’est en dehors du voile qui est devant le témoignage, dans la tente d’assignation, qu’Aaron la préparera, pour que les lampes brûlent continuellement du soir au matin en présence de l’Éternel. C’est une loi perpétuelle pour vos descendants.4  Il arrangera les lampes sur le chandelier d’or pur, pour qu’elles brûlent continuellement devant l’Éternel.

  1. Ce chandelier était le seul moyen d’éclairer le Lieu saint. Rappelons-nous que les tentures n’offraient aucune possibilité d’entrer à la lumière du jour.

Nous réalisons ainsi que seule la lumière du monde, Jésus–Christ, peut éclairer notre cœur. L’éclairage extérieur, celui du monde, ne peut que dissiper en nous la véritable lumière. Et cette lumière doit briller continuellement. (vs 20).

  1. Nous savons que le chandelier éclaire le Lieu–Saint.

Mais qu’est-ce qui éclaire le Lieu-Très-Saint ?

– Dans le Lieu-Très-Saint, il n’y a rien : pas de fenêtre, pas de chandelier : rien. C’est étonnant !

1 Rois 8.12

Alors Salomon dit : L’Éternel veut habiter dans l’obscurité !

Je dois vous avouer que cette petite phrase de la Bible m’a longtemps troublé. Pourquoi Dieu, qui est si saint, veut-il habiter dans l’obscurité ? Personne ne peut désirer cela. Un homme plonger continuellement dans l’obscurité tomberait rapidement malade et finirait par mourir.

La réponse, en définitive, est pourtant simple. Dieu veut habiter dans l’obscurité parce qu’étant lui–même la lumière du monde. Il n’a besoin, pour s’éclairer, ni de la lumière du jour, ni de celle d’un chandelier.

1 Jean 1.5

La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.

Cette véritable lumière, celle de Dieu, irremplaçable, se manifestait par la « Schekhina », colonne de nuée le jour, colonne de feu la nuit qui, en tant que lumière du peuple, conduisait les Israélites dans le désert et, quand le peuple était au repos, remplissait le Tabernacle de sa présence. Dans la Jérusalem céleste, il n’y aura plus non plus besoin de sources de lumière, puisque la véritable source de clarté sera la présence de Christ lui-même.

Exode 40.34/38

 Alors la nuée couvrit la tente d’assignation, et la gloire de l’Éternel remplit le tabernacle.35  Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente d’assignation, parce que la nuée restait dessus, et que la gloire de l’Éternel remplissait le tabernacle.36  Aussi longtemps que durèrent leurs marches, les enfants d’Israël partaient, quand la nuée s’élevait de dessus le tabernacle.37  Et quand la nuée ne s’élevait pas, ils ne partaient pas, jusqu’à ce qu’elle s’élevât.38  La nuée de l’Éternel était de jour sur le tabernacle ; et de nuit, il y avait un feu, aux yeux de toute la maison d’Israël, pendant toutes leurs marches.

Apocalypse 21.23

 La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer ; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.

Apocalypse 22.5

Il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.

La gloire remplit le cœur du croyant.

2 Corinthiens 4.6

 Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

Nous passons des ténèbres à la lumière.

1 Pierre 2.9

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

L’Esprit – Saint révèle les secrets du cœur et éclaire l’homme.

Éphésiens 5.13/14

Mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière.14  C’est pour cela qu’il est dit : Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t ’éclairera.

1 Jean 1.7

Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

CONCLUSION :

Tous ces préparatifs pour l’entrée en terre promise sont aussi des préparatifs pour conduire l’Église dans la cité céleste.